Logo C.A.S. de Forcalquier
Accueil

PLAN DE CONTINUITE DE L'ACTIVITE - Pandemie grippale h1n1

 

Introduction

Le plan national de prévention et de lutte « pandémie grippale » indique que la pandémie pourrait évoluer en vagues successives de 8 à 12 semaines et toucher de nombreuses personnes et donc perturber ou paralyser un grand nombre de services et une partie de l’économie.
Ce plan est destiné à nous adapter à cette situation en organisant l’établissement en fonction de la progression de la pandémie. Il ne concerne pas uniquement la grippe H1N1 mais toute forme de grippe de type HxNx.

En ce qui concerne la grippe H1N1, ce n’est pas une grippe porcine. C’est une infection qui est due à un virus qui s’est développé chez le porc mais qui maintenant se transmet d’homme à homme. Dans le cas présent ce virus est différent du virus H1N1 de grippe saisonnière, virus d’origine humaine qui circule habituellement.

 

Transmission

Dans le cadre de l’épidémie actuelle, la transmission se fait de la même manière que celle d’une grippe saisonnière :
par la voie aérienne, c’est-à-dire la dissémination dans l’air du virus par l’intermédiaire de la toux, de l’éternuement ou des postillons ;
par le contact rapproché avec une personne infectée par un virus respiratoire (lorsqu’on l’embrasse ou qu’on lui serre la main) ;
par le contact avec des objets touchés et donc contaminés par une personne malade (exemple : une poignée de porte).


Symptômes

Les symptômes de la grippe A/H1N1 chez l’homme sont, dans la majeure partie des cas, les mêmes que ceux de la grippe saisonnière : fièvre, toux, fatigue, difficultés respiratoires notamment.
Compte tenu de ces divers éléments, le CAS a :

  • évalué l’impact de la pandémie sur son activité,
  • évalué quels étaient les secteurs clés de son activité et les postes essentiels,
  • prévu des scénarios d’organisation et un plan de communication.
  • l’impact de la pandémie sur notre activité

 

Prestataires et fournisseurs

Tout d’abord il nous faut remarquer que la pandémie va aussi toucher les prestataires et fournisseurs du CAS qui seront peut-être dans l’impossibilité d’assurer leur propre activité faute de personnel. Nous risquons donc de manquer de denrées alimentaires, de médicaments, de fuel, que les sociétés soient dans l’impossibilité d’assurer la maintenance ou la réparation du matériel, d’avoir des perturbations sur la fourniture de gaz , d’électricité, d’eau, et du courrier.


Les transports risquent aussi d’être perturbés notamment pour ce qui nous concerne, les taxis et les VSL.

Pour pallier ces difficultés, nous avons établi une fiche des fournisseurs et prestataires de secours qui ont tous été contactés (annexe 1)

Personnel

Le personnel sera touché comme prévisible, directement par la grippe, mais aussi indirectement par la fermeture des écoles car les agents devront faire appel aux solidarités familiales lorsque cela est possible.

En prévision de cette situation, le CAS a :

  • recensé les personnels ayant des enfants à charge de moins de 14 ans et la possibilité pour les
    parents de trouver des modes de garde alternatifs .
  • recensé les postes clés et ceux qui pourront être mis en veille ou en renfort :

postes clés : personnels d’encadrement des résidents, accueillants familiaux, maîtresses de maison, ménage, infirmières, cuisiniers, lingères, 1 personnel technique, 1 RH, 1 Finances, 1 Cadre, 1 Directeur.

postes pouvant être mis en veille ou en renfort : personnels de l’UR, de l’UJ, ergo, Accueil de jour et relais du PFS, psychomotricienne, Kiné, certains personnels administratifs ou techniques, psychologues, assistante sociale, cadres.

  • prévu un service minimum :Les postes indispensables au maintien de l’activité sont ceux fixés à la fois par le règlement intérieur qui précise le service minimum en cas de grève et les postes clés arrêtés ci-dessus.
  • prévu de se doter d’une certaine souplesse pour réagir et assurer le bien-être et la sécurité des résidents :

 

Le personnel du CAS, compte-tenu de sa mission de service public et de son obligation d’assurer la continuité d’accueil des résidents, pourra :

  • être réquisitionné
  • effectuer des heures supplémentaires
  • être amené à travailler sur une amplitude horaire de 12 heures
  • voir ses congés ou RTT reportés
  • voir les temps partiels suspendus

Il pourra être fait appel à des personnels récemment partis à la retraite et à des remplaçants d’été. Pour cela, une fiche a été établie des personnels retraités volontaires .

Il sera recherché la possibilité d’effectuer certaines taches administratives par télé travail (annexe 4)

L’organisation de l’établissement

Mesures d’hygiène

Le personnel de ménage et les maîtresses de maison veilleront à nettoyer aussi souvent possible les vecteurs de contamination conformément à la fiche technique qui les concerne (annexe 5)


Les fiches techniques concernant le personnel et les résidents (annexes 6 et 7) sont mises en œuvre.


En cas de grippe, le recours aux dispositifs de climatisation est arrêté, les locaux devront être aérés régulièrement et si possible en l’absence de résidents.

Avec un taux d’absentéisme ou de malades inférieur à 25% 

L’établissement fonctionne normalement et maintien l’ensemble de son activité. Les remplacements de malades parmi le personnel s’effectuent de manière habituelle.


Lorsqu’un service est plus touché, il est fait appel aux autres services. Si la situation devient critique, les remplacements peuvent être effectués comme décrit dans le scénario 40%.

Avec un taux d’absentéisme et de malades compris entre 25 et 40%

L’établissement est isolé, les séjours extérieurs sont reportés et le sport adapté ajourné.


L’activité est recentrée sur l’internat : l’activité de l’UJ et du SAMSAH seront arrêtées (suivi téléphonique), il en est de même pour l’UR. Ils sont tous en renfort.


  • L’Accueil relais du PFS est en veille pour satisfaire d’éventuels besoins d’accueil.

  • L’Accueil de jour du PFS est en renfort.

  • Les autres services seront en suractivité car les retours en famille seront suspendus.

  • Les résidents restent chez leur accueillant familial habituel.

  • Pour le SAMSAH, L’UJ, le PFS il sera organisé une permanence téléphonique de soutien (appel chaque jour) pour écouter, conseiller, rechercher des réseaux d’aide proches.

  • Les Accueillants Familiaux qui ne pourront plus prendre en charge les résidents qui leur sont confiés (car eux-mêmes malades ou en grande difficulté) pourront bénéficier de l’accueil Relais qui sera alors réactivé.

  • Les résidents ne se déplacent plus en dehors de leur structure.

  • Il n’y a plus d’activités extérieures au pavillon et l’activité des services se recentre sur la toilette, les soins, l’alimentation…


Les fiches techniques concernant les fournisseurs et agents de maintenance, les visiteurs des résidents sont mises en œuvre (annexes 8 et 9).

Avec un taux d’absentéisme et de malades supérieur à 40%

Tous les personnels sont polyvalents suivant le scénario suivant :

  • L’absence des veilleurs est compensée par le personnel de jour.
  • L’absence de personnel de jour est compensée par les services en renfort (UJ, SAMSAH, UR…) et les maîtresses de maison, psychomotricienne, ergothérapeute, psychologues, assistante sociale, cadres.
  • L’absence des maîtresses de maison, du personnel de ménage de cuisine, de lingerie est compensée par le personnel administratif et technique.
  • L’accès aux pavillons pour le personnel se fait suivant les conditions fixées par la « fiche technique devant un ou plusieurs cas d’infection respiratoire aigüe ou grippale pour le personnel » (annexe 6)
  • En cas de besoin le chantier de réhabilitation de l’ancien FAM sera arrêté et des locaux d’hébergement du personnel aménagés.
  • En cas d’hébergement de personnel, des repas pourront être fournis. Coordination et communication

La personne responsable de la coordination et de la mise en œuvre est Christian DUMOTIER, il est secondé ou au besoin remplacé par Julie JOUANNO ou Hubert HOFFMANN.

Le médecin du travail recevra les projets de PCA, les fiches techniques et la note aux personnels pour qu’il puisse les amender, il en est de même pour le médecin référent de l’établissement.

Une réunion générale d’information se tiendra en septembre avec l’infirmière hygiéniste et le médecin du travail.

Une note de service au personnel pour la mise en œuvre des fiches techniques sera diffusée, elle sera accompagnée de la note de la DDASS. (annexe 10 voir ci-dessous).

Un courrier de sensibilisation sera envoyé à l’ensemble des familles (annexe 11 voir ci-dessous)

Un autre courrier sera envoyé, en fonction de la situation et pour application de nouvelles mesures, aux familles de l’internat et du PFS, un autre aux familles de l’UJ, un autre encore aux familles du SAMSAH (annexes 12, 13 et 14 voir ci-dessous) aux accueillants familiaux (annexe 15 voir ci-dessous), un courrier à nos fournisseurs et prestataires (annexe 16 voir ci-dessous).

Mi-septembre, les réunions du CHSCT et du CTE seront organisées pour recueillir leur avis sur les mesures prises.

 

 

FICHE TECHNIQUE DEVANT UN OU PLUSIEURS CAS D’INFECTION RESPIRATOIRE AIGUE OU GRIPPALE POUR LE REMPLACEMENT DES FOURNISSEURS OU PRESTATAIRES DEFICIENTS Objectif du protocole

Limiter les risques de rupture de stocks, de retard dans les interventions sur les matériels indispensables au fonctionnement du CAS

 

Domaines concernés


Alimentation (épicerie, conserves, produits frais, produits surgelés) page 2
Maintenance (installations téléphonique, informatique, détection incendie, ascenseurs, groupe électrogène, matériel de cuisine et des offices, matériel de blanchisserie) page 3
Transports de personnes (taxis, Vsl) page 4

Déroulement du protocole


Les entreprises pouvant intervenir en remplacement du titulaire du marché ont été contactées, et informées de la mise en place de protocoles de remplacement.
Pour chaque domaine d’activité, une liste comportant les numéros de téléphone et de télécopie des sociétés pouvant être contactées, a été établie.
En cas de défection du titulaire, une des sociétés de substitution sera contactée par le responsable du secteur concerné au sein de l’établissement (infirmerie, services techniques et logistiques, services économiques).

FICHE TECHNIQUE DEVANT UN OU PLUSIEURS CAS D’INFECTION RESPIRATOIRE AIGUE OU GRIPPALE POUR LA PERENNITE DU FONCTIONNEMENT DES SERVICES ADMINISTRATIFS

Objectif du protocole

Limiter les risques de retard dans l’exécution du travail administratif en raison de l’absence d’un ou plusieurs agents, notamment dans le cadre des approvisionnements, de la gestion de la paie…

Personnels concernés

  • Les responsables de secteur des services administratifs :
    Gilles Lenot
    Eliane Reynier
    Sonia Duaso
    Martine Nello

Déroulement du protocole

Un logiciel permettant de travailler en télétravail a été installé sur les postes concernés. En cas d’impossibilité, pour ces agents, d’assurer leurs fonctions au Centre, une simple manipulation leur permettra de se connecter et d’accéder à l’ensemble des applications du système de gestion.

 

FICHE TECHNIQUE DEVANT UN OU PLUSIEURS CAS D’INFECTION RESPIRATOIRE AIGUE OU GRIPPALE POUR LA DECONTAMINATION DES POINTS DE CONTACT LES PLUS UTILISES
Pour les Maîtresses de maison et l’equipe de menage Objectif du protocole

Limiter les risques de contamination par le toucher, en désinfectant régulièrement les objets pouvant être touchés par les résidents ou le personnel

Domaines concernés (liste non exhaustive et à compléter)

  • Poignées de portes et de fenêtres, poignées d’appareils ménagers, accoudoirs…
    Interrupteurs (éclairage, matériel audio et vidéo…)
    Robinets, douchettes, chasses d’eau…
    Téléphones, télécommandes, Claviers d’ordinateur…
    Evacuer le sac plastique des poubelles en le fermant bien, en évitant d’y laisser de l’air et en le plaçant dans le grand sac plastique avant son évacuation

Déroulement du protocole

La désinfection de ces matériels, susceptibles de transmettre le virus de la grippe par simple contact, doit être effectuée avec un spray désinfectant et du « sopalin » ou avec du Détergent Désinfectant une à deux fois par jour, et à chaque fois que cela s’avère nécessaire, c'est-à-dire quand un objet a été touché par une personne contaminée.
La chambre d’un patient (lit, table, armoire…etc) doit également être nettoyée avec un Détergent Désinfectant au moins une fois par jour.

 

FICHE TECHNIQUE DEVANT UN OU PLUSIEURS CAS D’INFECTION RESPIRATOIRE AIGUE OU GRIPPALE
POUR LE PERSONNEL EN CONTACT AVEC LES RESIDENTS

 

Objectif du protocole

Limiter l’apparition ou l’extension de l’épidémie, se protéger et protéger les résidents

Matériel nécessaire

Masque FFP2
Solution lavante (mains)
Gel hydro-alcoolique
Paire de lunettes de protection
Mouchoirs en papier

Déroulement du protocole

Quelque soit le germe en cause, lorsqu’un résident est infecté et isolé :

  • Port de gants jetables pour la manipulation des effets du résident (linges souillé, couverts, poubelles…) et lors de contacts avec des liquides biologiques.
    Lavage des mains avant et après l’entrée dans la chambre du résident ou passage de gel hydro-alcoolique.
    Port du masque de type FFP2 (durée de validité 4h), ne pas toucher le masque une fois mis.
    Port de lunettes si le résident ne conserve pas le masque chirurgical.
    Port de surblouse si soin proche du résident jeter celle-ci après usage dans la poubelle prévue à cet effet ou la laisser dans la chambre.

Recommandations particulières

  • Vaccination anti grippale du personnel non vacciné en cas de grippe authentifiée lorsque le vaccin est opérationnel.

  • Lavage soigneux des mains le plus souvent possible à défaut utilisation de gel hydro-alcoolique, celui-ci devant servir exclusivement au lavage des mains.

  • Ne pas toucher le matériel jetable sans s’être lavé les mains

  • Ne pas toucher le matériel jeté.

  • Eviter tout contact avec les yeux, la bouche, le nez.

  • Utiliser des mouchoirs en papier pour éternuer, tousser, cracher et les jeter dans les poubelles prévues à cet effet. Eviter, autant que faire se peut, une trop grande proximité (marques d’affection, embrassades…).

  • Désinfection du matériel réutilisable et lavage classique de la vaisselle.

  • Identifier les chambres infectées (en plaçant sur toutes les portes un feu rouge ou un feu vert).
    Organiser le service pour isoler les malades (une semaine après le début des signes cliniques) dans des chambres individuelles, si cela s’avérait impossible, veiller à respecter une distance de deux mètres entre les lits des résidents malades.

  • Nettoyer le plus souvent possible les vecteurs du virus (poignées de portes, robinets, téléphones, télécommandes, accoudoirs, chasse d’eau…toutes les parties touchées par les résidents et personnels).
    Aérer 10 mn chaque jour les chambres et les locaux.
    Après guérison du malade, désinfecter la chambre.

  • Pour le personnel présentant déjà une infection respiratoire haute ou basse éviter tout contact avec les résidents et porter un masque en permanence.Pour les personnels de lingerie : manipuler le linge avec des gants qui devront être changés entre chaque pavillon lors du ramassage.

  • Pour les personnels de cuisine : renforcer les mesures d’hygiène et faire appliquer aux fournisseurs la fiche technique prévue à cet effet.

  • Les Accueillants Familiaux devront prendre en charge les résidents malades qui leurs sont confiés en appliquant ce protocole.

FICHE TECHNIQUE
DEVANT UN OU PLUSIEURS CAS D’INFECTION RESPIRATOIRE AIGUE OU GRIPPALE
POUR LE RESIDENT

 

Objectif du PROTOCOLE

 

Limite la propagation de l’infection, se protéger et protéger les autres résidents

Matériel nécessaire 

Masque de type chirurgical
Gel hydro-alcoolique
Mouchoirs en papier
Matériel jetable

Déroulement du protocole

Isolement du résident infecté dans sa chambre, si chambre double maintenir un espacement de deux mètres minimum entre les résidents.
Prise des repas en chambre pour le résident infecté ou en effectuant deux services, un pour les malades, l’autre pour les non malades.
Toilettes en deux services
Port du masque en cas de visite d’un membre de la famille ou autre et en cas de soin rapproché.

Recommandations particulières

Cas particulier : fermer la porte de la chambre à clef en cas de résident déambulant.
Limiter les déplacements des résidents en fonction des consignes à venir.
Inciter le résident à se laver régulièrement les mains (toilettes, repas…).
Inciter le résident à éternuer ou cracher dans un mouchoir jetable.

 

FICHE TECHNIQUE EN CAS D’INFECTION RESPIRATOIRE AIGUE OU DE GRIPPE
Pour les fournisseurs et agents de maintenance ou de réparation

 

Objectif du PROTOCOLE

Limiter la contamination du virus, se protéger et protéger les résidents.

Matériel Nécessaires

Masque chirurgical

Déroulement du Protocole

Pour toute personne pénétrant dans les locaux :

- Port d’un masque chirurgical.
- Lavage des mains à l’entrée et à la sortie

Recommandations Particulières

INTERDICTION absolue à toutes personnes étrangères au service de déambuler dans l’établissement.
Limiter les déplacements au strict minimum

 

FICHE TECHNIQUE EN CAS D’INFECTION RESPIRATOIRE AIGUE OU DE GRIPPE
Pour les visiteurs des résidents

 

Objectif du PROTOCOLE

Limiter la contamination du virus, se protéger et protéger les résidents

Matériel Nécessaire

Masque FFP2
Gel hydro-alcoolique

Déroulement du Protocole

Visites autorisées seulement pour des motifs graves et sur rendez-vous et sous les conditions suivantes :

  • le visiteur doit être en bonne santé
  • Le visiteur est obligatoirement accompagnée d’un membre du personnel
  • Lavage des mains à l’aide du gel hydro-alcoolique, avant et après l’entrée dans la chambre
  • Port obligatoire d’un masque FFP2.
  • Respect d’une distance d’1m50 : éviter de toucher ou d’embrasser le résident.
  • Durée maximale de la visite : 10 mn.
  • A la sortie de la chambre, jeter le masque dans la poubelle prévue à cet effet
  • Le visiteur est raccompagné par un membre du Personnel

Recommandations Particulières

INTERDICTION absolue à toutes personnes étrangères au service de déambuler dans l’établissement.

 

Annexe 10 :
note de service a l'attention du personnel
cliquez ici

 

Annexe 11 :
lettre d'information aux familles et tuteurs
cliquez ici

 

Annexe 12 :
Lettre a l'attention des familles qui ont leur fils ou fille en internat ou au pfs
cliquez ici

 

Annexe 13 :
note de service aux familles des beneficiaires de l'unite de jour
cliquez ici

 

Annexe 14 :
Lettre a l'attention des familles des beneficiaires du samsah
cliquez ici

 

Annexe 15 :
note de service a l'attention des accueillants familiaux
cliquez ici

 

Annexe 16 :
note de service a l'attention des fournisseurs
cliquez ici


 

 

 

 

 

 

 

 

Liens utiles et partenaires :

GRAPH Legifrance ServicePublic
CTNERI Ville de Forcalquier